SWING de Marjolijn Mandersloot en prêt au Kunsthal

SWING dans la ING House de Den Bosch © Peter Cox

Le Kunsthal de Rotterdam a demandé à emprunter une pièce de la Collection ING, SWING de Marjolijn Mandersloot, pour son exposition We Are Animals (5 février – 23 mai).

Le singe en peluche

Ce singe en peluche qui se balance a été commandé par ING à Mandersloot pour la nouvelle ING House de Den Bosch. L’animal, qui fait plus de 2 mètres 50 de haut, s’accroche espièglement à la rambarde en inspectant les alentours. On dirait qu’il est sur le point de sauter.

Marjolijn Mandersloot, SWING (2020) © Peter Cox

Les apparences sont trompeuses

Les girafes, lapins et autres ours de Mandersloot sont certes immédiatement reconnaissables, mais ils ne sont jamais prévisibles ou ennuyeux. En utilisant des matériaux surprenants, en augmentant et en réduisant l’échelle de certains détails et en plaçant les animaux dans des positions qui captent notre attention, Mandersloot joue avec la réalité tout en la rehaussant d’une part d’étonnement et de surprise. Les apparences sont trompeuses dans l’œuvre de Mandersloot.

Partager l’art

SWING sera exposé au Kunsthal avec des œuvres de plus de trente autres artistes contemporains. L’un des principaux objectifs de la Collection ING est de partager les œuvres de sa collection avec un public aussi nombreux que diversifié. ING est un important sponsor du Kunsthal depuis 2015.

Pour en savoir plus sur l’exposition.